Skip to main content

Social Media Sharing

16 décembre 2016

« Chaque jour radieux commence par un soleil qui se lève »

every_bright_day_1.jpg

Il existe peu de rassemblements aussi inspirants que celui de gens se réunissent et décident de prendre position pour un changement réel et durable – un changement qu'ils croient nécessaire pour que les générations futures puissent non seulement vivre dignement, mais aussi prospérer dans une société globale de plus en plus interconnectée.

Le 6 décembre 2016, 27 communautés rurales de la Guinée-Bissau se sont jointes à un mouvement pour assurer un avenir où tous les enfants, femmes et hommes vivront dans un environnement où les principes des droits humains sont universellement respectés. Ces 27 communautés de la région de Gabú ont publiquement déclaré le respect des droits humains, en mettant l'accent sur l'abandon de l'excision, du mariage forcé/ des enfants et de toutes les formes de violence à l'égard des femmes et des enfants. Plus de 230 personnes de communautés rurales ont participé à cet événement historique afin d'élargir l'espace où chaque femme, homme et enfant est libre de toute forme de violence et de discrimination. La déclaration comprenait des discours de représentants des communautés et des participants adultes et adolescents du Programme de Renforcement des Capacités des Communautés (PRCC) de Tostan.

Les représentants des gouvernements locaux ont ouvert et fermé la cérémonie pour exprimer leur reconnaissance envers la collaboration du Gouvernement Bissau-Guinéen afin d'assurer le partenariat avec Tostan - ainsi que la reconnaissance que des efforts supplémentaires seraient nécessaires pour atteindre les 4 000 communautés du pays.

Lorsque Tostan a lancé la première mise en œuvre de son programme en Guinée-Bissau en 2009, il n'y avait pas de loi contre l'excision. Cependant, Tostan a pu travailler avec des membres du gouvernement, des ONG nationales et des dirigeants des communautés rurales, afin de: soutenir la création de fondements juridiques pour l'abandon de l'excision, renforcer la capacité des acteurs nationaux à atteindre les résultats souhaités dans leurs interventions, et peut-être de manière plus importante, démontrer aux communautés rurales qu'il leur appartient de façonner leurs visions et de les concrétiser. Une loi a finalement été adoptée interdisant l'excision en 2011, et en 2013, 30 ONG nationales qui faisaient partie du Comité National pour l'Abandon des Pratiques Traditionnelles Néfastes (CNAPN) ont reçu une formation sur le modèle de Tostan. Depuis lors, un collectif d'organisations a travaillé sous l'égide du CNAPN pour organiser des déclarations publiques dans d'autres régions de la Guinée-Bissau où les pratiques traditionnelles néfastes sont répandues. Le CNAPN - inspiré par le modèle de Tostan – a tenté d'étendre sa version du modèle à travers d'autres régions où Tostan n'a pas mis en œuvre son programme, y compris dans les zones où il existe une forte concentration de pratiques traditionnelles néfastes.

Ces déclarations publiques sont la continuation d'un mouvement qui a commencé en 2009 – un mouvement qui continue de croître.

Selon Alassane Diédhiou, coordinateur national de Tostan en Guinée-Bissau: « Aujourd'hui, ce sont les communautés qui ont parlé et déclaré le respect des droits humains et l'abandon des pratiques traditionnelles néfastes. Demain nous verrons tous ce que les déclarations apporteront, car les communautés ont inspiré une émotion forte et ont montré que chaque jour radieux commence par un soleil qui se lève ».

every_bright_day_2.jpg

Cette génération d'enfants – les enfants tels que Saliu Djau, la jeune fille qui a lu à haute voix le texte de la déclaration – a un rôle important à jouer pour façonner l'avenir de la Guinée-Bissau. Ce sont ces filles et ces garçons qui sont parmi les premiers à voir leurs mères prendre de nouveaux rôles de leadership dans leurs communautés et qui ont maintenant eu la chance de représenter leurs communautés en déclarant l'état de leur propre avenir.

Contributions de Yussuf Sane, bénévole de Tostan en Guinée Bissau

Search Form

Search form