Skip to main content

Social Media Sharing

Renforcement des capacités des femmes et des filles

Ce qui est en jeu

Les femmes et les filles constituent la moitié de la population mondiale. Elles ont cependant moins accès à l'éducation, à la santé et à l'économie. De plus, elles ont également moins d’opportunités de faire entendre leurs opinions et de jouer un rôle actif dans les processus de prise de décision. Sans exploiter l'incroyable potentiel des femmes et des filles, les communautés limitent leur capacité à se développer et à progresser.

Ce que nous faisons

Les femmes et les filles constituent plus de la moitié des participants au Programme de Renforcement des Capacités Communautaires (PRCC). Pendant le programme, elles développent leurs compétences à diriger, échangent leurs idées et font preuve d'une réelle capacité à prendre d'importantes décisions pour elles-mêmes et leur famille, illustrant le rôle crucial qu'elles jouent pour le développement de leur communauté.

Nous veillons également à la participation des hommes et des garçons au PRCC, les encourageant à prendre part aux discussions sur les droits humains. Hommes et femmes travaillent côte à côte pour la promotion de l'égalité femme-homme et l’établissement de nouvelles normes sociales en matière de respect des droits humains et de la dignité des femmes, des filles, des hommes et des garçons.

Nous encourageons les femmes à être des leaders dans leur communauté. Dans tous les Comités de Gestion Communautaire (CGC), sur 17 membres au moins 9 sont des femmes.

Nos résultats

Les femmes qui ont participé au programme prennent une position plus importante au sein de leur communauté. Elles militent en faveur des droits humains et sont des modèles pour les jeunes filles comme pour les garçons. Elles sont la preuve que les femmes peuvent aussi être des leaders et travailler aux côtés des hommes, comme leurs égales. Leur exemple permet de façonner de nouvelles normes de genre et aide l’autonomisation des femmes au sein de la communauté.

Au Sénégal, plus de 80% des CGC formés sont coordonnés par des femmes. Grâce à cette expérience, elles accèdent par la suite à des positions dans les conseils locaux, fédérations régionales ou associations.

Lorsque des femmes et des filles participent à notre programme, elles sont renforcées dans leurs capacités à prendre des décisions importantes en matière de santé, d'hygiène, d'éducation et de gestion financière pour elles-mêmes et leur famille. Nous avons été témoin de leur engagement actif dans la promotion d'un changement social positif; elles dirigent de petites entreprises et procurent ainsi de nouveaux revenus à leur famille ; elles organisent des campagnes de sensibilisation pour un plus grand accès aux soins des mamans et des enfants; et elles se révèlent être des leaders régionaux actifs pour la protection des droits humains.

Lisez les évaluation du travail de Tostan sur l'autonomisation des femmes et des filles.

Search Form

Search form